Pourquoi et comment ?

« RÉUSSIR L'HOMME VIVANT »

Face à la modernité livrée au nihilisme et au vide où s'engouffrent toutes les idolâtries de notre temps, devant le "retour du religieux" aussi massif qu'ambigu, qui va des formes les plus frustres de l'occultisme et de la magie aux gnoses les plus subtiles et se cristallise dans la mystique du New-Age, face aussi à la montée du Bouddhisme et de l'Islam dans quel devenir est-ce que je m'inscris ? quelle est ma Tradition ? Face aux autres propositions, le christianisme a son propre trésor... Le patriarche grec-orthodoxe d'Antioche Ignace IV répond "...le christianisme auquel la modernité s'oppose n'est-il pas souvent dégénéré, réduit à un piétisme sentimental et à un moralisme méchant, plus ou moins manichéen? ... La réponse orthodoxe, ici, serait de retrouver et d'actualiser l'immense patrimoine spirituel... qui connaît des techniques semblables à celle de l'Asie pour se libérer des passions, nettoyer l'intellect des pensées, unir l'intelligence et le coeur, utiliser postures et rythmes physiologiques comme celui de la respiration... la méditation ne se referme pas sur elle-même. Elle devient prière... Tel est bien mon souci... Cessons d'avoir peur ! "

Aux origines, les Pères de l'Église étaient déjà confrontés au même problème dans la rencontre avec le monde grec païen et sa philosophie. Ils ne l'ont pas rejeté et ils ne se sont pas laissés engloutir non plus par lui, mais ils se sont laissés interpeller et ont cherché à le baptiser par leur présence...


Concrètement, pour répondre à cette problématique, le centre Béthanie a été fondé en 1976 dans les Vosges du Nord à Meisenthal près de Bitche, puis s'est installé en juillet 1983 à Gorze au Prieuré St Thiébault. Organisé en association déclarée et non confessionnelle, il s'adresse : « à toutes personnes en recherche spirituelle, sans exclusive d'aucune religion ou confession religieuse » et « s'interdit, par respect envers ces personnes, d'adhérer à une fédération ou à une organisation confessionnelle. Chaque membre est libre de ses engagements et n'engage que lui-même. » (Extrait des Statuts)

Depuis ces années-là entre 900 et 1000 personnes viennent chaque année, de tous les horizons culturels, géographiques (de toute la France mais aussi de la Belgique, de la Suisse, du Canada), de toutes les confessions chrétiennes (catholiques, protestants, orthodoxes), religieux, prêtres, pasteurs ou laïcs, ayant une pratique ecclésiale ou l'ayant abandonné depuis des décennies par déception, pauvres et riches; jeunes et vieux... Grâce aux sessions proposées est née dans le coeur de beaucoup une approche radicalement différente de la Bible, un amour profond de l'antique Tradition chrétienne et une découverte bouleversante de la divine liturgie, une autre vision de l'Eglise...

Des sessions ouvertes au public ont lieu toute l'année et proposent entre 2 et 5 jours une initiation au Chemin spirituel par les différentes voies de la Tradition de l'Eglise indivise. Chacune des sessions suivantes se tient plusieurs fois par an depuis la création -du Centre ; elles sont animées par le Père Alphonse Goettmann et son épouse Rachel. Les sessions de base fonctionnent toujours par "unités de travail", une le matin et une autre l'après midi. Dans chaque unité il y a un exposé, des exercices pour la détente du corps et un temps de méditation. Les trois forment un tout, une "unité". Dans toutes les sessions, la journée commence par la prière chantée : "les Laudes" et se termine aussi par elle : "les Vêpres"..

Parole de retraitante
Le silence n'est pas vide

 
 
 
   
 
accueil   informations générales